La cérémonie de dédicace de notre ouvrage sur l'opposition camerounaise nous a donné l'occasion de constater le scepticisme nourrit à l'endroit des acteurs politiques au Cameroun. Pendant que nous parlons d'une opposition en panne tout en esquissant des voies de son "dépannage", certains affirment qu'elle est définitivement morte et avalée par le prince! D'autres se demandent s'il existe même une opposition au Cameroun!

Cela montre à souhait l'immensité du travail qui interpelle les entrepreneurs politiques pour bâtir des projets alternatifs crédibles, capables de lever les foules et de susciter un engouement pour la chose politique!